13/10/19

13/10/2019: Le point sur la J2 du TTNAW

Publié dans : 2015/2016 Phase 2 par : admin

(article loupé par les DNA pour cause de congé ….)
MI-FIGUE, MI-RAISIN !
La deuxième journée de championnat de la Fédération Française de Tennis de Table disputée par les pongistes du TT Nord-Alsace Wissembourg, s’est terminée avec des résultats plus ou moins conformes aux pronostics. 
En Nationale 2, l’équipe fanion n’a pas réussi à inverser la tendance favorable aux visiteurs du TT Bruille. Malgré un bon début ponctué par les victoires de Stéphane Becker et de Cyril Salat, le TTNAW s’est logiquement incliné (3-8) face aux Nordistes supérieurement emmenés par Benjamin Rodiers et le jeune espoir national Flavien Cotton. Cette deuxième défaite consécutive entraîne les équipiers de Jean-Charles Gass dans les bas-fonds du classement mais l’objectif du maintien est toujours d’actualité à condition de bien négocier les futurs matchs contre le TT Elancourt, le TT Annequin ou le SE Pavillonais. 
En Nationale 3, les doublures ne se sont pas laissées impressionner par les classements individuels supérieurs des visiteurs du CTT Déols. Bénéficiant de l’apport de la dernière recrue, l’Écossais Yaser Razouk, les Wissembourgeois ont partagé la mise  (7-7) avec les Déolois. Ils sont même passés près de la victoire s’ils avaient mieux négocié les doubles. En scorant à trois reprises Yaser Razouk a marqué le match de son empreinte, bien secondé par Laurent Pingenat, égal à lui-même et Fabien Reinberger auteur de belles performances. Ce score de parité est de bon augure pour la suite dans l’optique du maintien.
Au niveau régional Grand-Est 1 et 3, les formations 3 et 4 se sont mesurées aux équipes 1 et 2 du PPC Gundershoffen et elles ont connu des fortunes diverses. Si les équipiers de Patrick Beyl se sont facilement imposés (10-4), ceux de Jean-Paul Frey se sont inclinés sur le fil  (6-8) et si les premiers se posent en candidats à l’accession, les seconds se contenteraient volontiers du maintien. 
Enfin au niveau départemental, on notera le match nul (7-7) ramené de Marienthal par l’équipe 5 de Jean-Claude Bertrand, la lourde défaite du team 6  (14-0) sur les tables de Hoerdt et le score de parité  (7-7) décroché par la formation 7 chère à Robert Pfeiffer face à Leutenheim. 

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. Merci de les accepter.